Cinema Bizarre

Forum sur Cinema Bizarre
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [France] Cinema Bizarre retourne le bataclan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
x~~Miss-Yu_ROCK~~x
Silent Scream


Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: [France] Cinema Bizarre retourne le bataclan   Dim 19 Oct - 0:24

Cinema Bizarre retourne le bataclan


Impertinents, provocants, généreux et déchaînés : les Allemands de Cinema Bizarre ont réussi leur entrée en scène française.
Pour leur premier concert en France, Strify, Yu, Kiro et Shin ont tout simplement mis le feu à un Bataclan plein à craquer, le 10 octobre 2008. Dans cette cocotte-minute, on a même craint un instant à la catastrophe tant les jeunes filles entassées dans les premiers rangs s'évanouissaient à la chaîne. Mais on vous arrête tout de suite : Cinema Bizarre n'est pas un avatar de Tokio Hotel. Oui, ils sont allemands ; oui, ils se maquillent comme Bill Kaulitz le fait et oui encore, ils provoquent l'hystérie des jeunes filles qui campent devant la salle de concert. Mais voilà tout. Et c'est une des informations de la soirée : CB n'a rien à voir avec TH. Leur son pop-électro-rock-punk ne ressemble pas à TH, leur message non plus et on verrait franchement mal Bill Kaulitz, qui lui chante en allemand quand le groupe vient en France, remuer son corps comme Strify avec parfois des poses que Beyoncé n'aurait pas reniées. Avec CB, on a en plus une vraie troupe où chacun participe avec des personnalités très affirmées et non le one-man-show inévitable de Tokio Hotel où le charisme de Bill Kaulitz emmène tout sur son passage dans un son pop-rock plus sucré et sans doute plus grand public.
Ah oui ! Si vous n'êtes pas très à l'aise avec des garçons qui flirtent, gentiment (petite bise sur le front ou la joue), les uns avec les autres, qui mélangent les genres toujours à la limite de la provocation mais avec classe et qui assument toute leur ambiguïté sexuelle, il vaut mieux éviter ! Mais nous avons vu pas mal de garçons venus avec leurs petites amies et beaucoup s'amuser, on a aussi aperçu de joyeux trentenaires : un signe que l'ouverture d'esprit prônée par CB a bien été reçue.

Cinema Bizarre avait tout à redouter : la France a donné un très bon accueil à leur album Final Attraction mais pour véritablement décoller il leur faut une crédibilité sur scène. Comme si la pression n'était pas assez grande, Luminor, seconde voix charismatique et clavier du groupe n'est toujours pas là (dépression, anorexie, les rumeurs s'accumulent) même si on nous a affirmé qu'il allait de mieux en mieux et devrait revenir prochainement. Son absence a été comblée par Roméo (seulement pour le clavier), mais vue l'hystérie déclenchée par leur passage on peut se dire que la présence de Luminor aurait fait tourner le show au delirium. Le potentiel pour les prochaines dates françaises à venir (on nous a assuré qu'il y en aurait dans les mois qui viennent...) est énorme.
L'originalité visuelle de ces garçons plus qu'androgynes, au maquillage et coupes de cheveux étudiés avait séduit d'entrée un public également charmé par l'originalité du concept et des textes dans un message général de tolérance, de libération des esprits assez rafraîchissants. Mais les quelques vidéos de leurs précédents shows aperçus ici et là n'avaient pas permis de parler de bêtes de scène. Le peu que l'on puisse dire est que les garçons ont fait des progrès considérables.
D'entrée la mise en scène est placée : compte à rebours pour l'entrée, écrans vidéo, jeu de lumière : ils ne vont pas faire les choses à moitié. Quand le chanteur Strify apparaît dans une veste noire aussi laquée que ses chaussures, avec un loup sur le visage, des gants blancs et un collier de perles posé sur une chemise noir ornée d'une cravate rose : pas de doute nous sommes en plein Cinema Bizarre. S'ajoutent à cela la coupe de cheveux bicolore blond/noir et le maquillage (rien de délirant ni de gothique). D'ailleurs dans la salle, nombreux et nombreuses sont grimés comme lui. Pour les autres c'est la même choses : Kiro blond avec de très longues mèches brunes, pantalon rose et santiags, Shin blond platine, maquillage très pâle, jean noir on ne peut plus slim et Yu avec ses cheveux noir corbeau dressés sur la tête, ses tatouages (qui seront bien exhibés en deuxième partie quand il aura tombé le T-Shirt), ses piercings et sa façon bien à lui de se déchaîner sur sa guitare avec toujours un coup d'œil complice envers le premier rang. On n'oubliera pas Roméo, remplaçant dont la tâche n'était pas simple, mais dont les longs cheveux noirs ont passé leur temps à s'agiter avec passion sur son clavier. Sobre mais tout aussi déjanté que les autres, il n'a pas détoné.
La présence scénique est une réussite, tout comme la résistance vocale de Strify. Il n'a pas un coffre hors norme mais il a manifestement travaillé dur pour tirer le maximum de son grain de voix. Et ça marche. La version acoustique de Escape to the Stars est une petite merveille, tout comme leurs nouveaux titres, Deeper and Deeper et Crashing and Burning. Même quand son oreillette rend l'âme, il tient. La voix de Strify reflète ce groupe : elle passe du grave au medium et à l'aigü sans problème, joue avec les sonorités et ne s'interdit rien en se livrant à 200%. On retiendra la performance sur Dysfunctional Family où il a complètement changé la mélodie de la chanson pour la rendre encore plus poignante et délirante que l'originale, ou encore celle, finale, sur Lovesongs (They Kill Me) quand il termine quasiment en transe.

En transe, les fans y étaient aussi. Le tube Forever Or Never a déchaîné un public connaissant tous les titres par cœur. Quand, pour finir le show, le groupe proposera de reprendre Lovesongs une seconde fois, après avoir fait chanter le refrain par toute la salle, Strify n'aura quasiment pas besoin de se servir du micro ! Un micro posé d'ailleurs dans son pantalon en attendant ou, plus tard, dans un coin de la scène alors qu'il part serrer des mains. Pour l'anecdote, il passera ensuite quelques longues secondes à le chercher partout tandis que les fans continuaient de chanter ! Et c'est là aussi le charme de ce show : il y a des imperfections (fils de guitares décrochés, Yu et Strify qui se percutent en courant,...) qui amènent à des scènes franchement drôles. Comme lorsque les écrans posés sur la scène rendent l'âme et que Strify se retourne vers son staff et crie avec sa voix haut perchée "You'd better get this shit going !", le tout en rigolant, tout comme l'assistance ! Si certains pensaient encore qu'ils étaient en face d'un deuxième Bill Kaulitz... Idem quand il vient parler avec le public entre deux chansons en tentant quelques mots en français, le garçon en connaît même pas mal et avec un bon accent, et que sans savoir pourquoi il entonne le Je veux te voir de Yelle et que tout la salle chante "dans un film pornographique"...
On se réjouira de cette facilité avec laquelle le groupe fait participer son public, sort des blagues entre deux solos de batterie et de guitare, s'assurant toujours du contact avec les fans. Ils ont créé une fête géante en gardant le naturel propre à ceux pas encore habitués à tous les trucs de la scène. Portés par des titres efficaces : The Way We Are, Heavensent, I Don't Believe ou encore Angel in Disguise, ainsi que les tubes Lovesongs et Forever Or Never, ils ont emmené un public scandant chaque mot comme une incantation. Quand ils auront plus de titres à défendre, ils pourront prétendre à une grande tournée en France et en Europe, où ils sillonnent ces derniers temps l'Italie, la Russie, les pays scandinaves ou encore le Luxembourg. A la fin, ils sont venus au devant de la scène pour exécuter la même révérence qu'au théâtre, agrémentée d'un "Set you free" ("libérez-vous"). La représentation était terminée pour un groupe qui a manifestement trouvé son public et pourrait bien, si le prochain album est réussi, changer rapidement de statut.

Carole Bouchard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frutimoon
Membre du GDP


Nombre de messages : 5512
Age : 21
Localisation : Dans l'imagination ...
Préféré(s) : Changeant
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: [France] Cinema Bizarre retourne le bataclan   Dim 19 Oct - 11:08

Ouah sérieux super article je trouve ! Franchement, on pouvait pas éspérer mieux : opposition à la ressemblance avec th, bonne rewiew, et elle comprend bien que CB s'appellent pas comme ça pour rien.
Moi chui contente xD
Tu l'as trouvé où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sakura-kiro
Fan en argent


Nombre de messages : 562
Age : 24
Localisation : dans les bras de mon kiro d'amour a faire des calinoux
Préféré(s) : mon petit kiki que j'aime
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: [France] Cinema Bizarre retourne le bataclan   Dim 19 Oct - 12:49

je l'ai déjà lu et j'aime bien même beaucoup cet article ^^ tu le trouve sur
"musique.Evous.fr" voila ^^ roohh en lisant sa je sais de plus en plus ce que j'ai loupé mais dans l'article y'a bien écrit "on nous a assuré qu'il y en aurait dans les mois qui viennent..."
donc ils vont revenirs et alors la compté sur moi pour y être a un de leurs concert =D
enfin bon merci de l'avoir mis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frutimoon
Membre du GDP


Nombre de messages : 5512
Age : 21
Localisation : Dans l'imagination ...
Préféré(s) : Changeant
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: [France] Cinema Bizarre retourne le bataclan   Dim 19 Oct - 15:08

On ira tous ensemble voir CB x ) *arrete de rever xD*
Je l'ai lu sur plusieurs blog ce matin ... bizarrement ... xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MyDarkCB_369
Dingue de CB


Nombre de messages : 6933
Age : 31
Localisation : Mon corps est en France mais mon coeur à Freiburg avec les CB
Préféré(s) : Luminor pour son charisme et Shin pour son mystère
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: [France] Cinema Bizarre retourne le bataclan   Mar 21 Oct - 21:10

Je l'avais lu aussi ailleurs je ne sais plus où XD!
Mais parfait comme article!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.all-with-cb.skyblog.com
sakura-kiro
Fan en argent


Nombre de messages : 562
Age : 24
Localisation : dans les bras de mon kiro d'amour a faire des calinoux
Préféré(s) : mon petit kiki que j'aime
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: [France] Cinema Bizarre retourne le bataclan   Mar 21 Oct - 21:41

se ne serrais pas sur le forum officiel que tu l'avais vu??? (j'ai vu que t'as mis un com c'est pour sa XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missdreadkawaii
Cbiennes


Nombre de messages : 1352
Age : 32
Localisation : des étoiles plein les yeux une grande envi de les revoir...
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: [France] Cinema Bizarre retourne le bataclan   Mar 21 Oct - 21:49

super article , enfin un journaliste qui comprend ce qu'est CB ! c'est vraiment cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [France] Cinema Bizarre retourne le bataclan   Aujourd'hui à 6:55

Revenir en haut Aller en bas
 
[France] Cinema Bizarre retourne le bataclan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Info] Cinema Bizarre parle de TH : "on les respecte"
» [Info] Cinema Bizarre ennemi de TH, Strify dément
» [INFO] Simone Kaulitz s'est marié avec Gordon Thrümper
» [FanFic inactive] Au bout de mes rêves
» Melobar : méga bizarre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cinema Bizarre :: Medias :: Presse :: Francophone-
Sauter vers: